29/11/2006

Images satellites de Kawzah et environs (merci google)

Sur les liens suivants vous trouverez des images satellites de Kawzah et environs.

http://www.maplandia.com/lebanon/lebanon/al-qawzah/

http://www.indexmundi.com/z/?lat=33.1166667&lon=35.33...

http://wikimapia.org/1396137/

20:30 Écrit par Youssef RIZK dans géographie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/11/2006

Images d'après guerre (été 2006)

Sur ces liens, quelques images de Kawzah juste après le cessez le feu.

http://www.forces-libanaises.com/lfgallery/thumbnails.php... (Photos 1 et 4: Eglise, photo 3: mon frère Georges)

http://www.forces-libanaises.com/lfgallery/thumbnails.php... (photo 2: Diala, épouse de mon frère Georges dans sa cuisine 5, 6 et 7: Eglise et Diala)

http://www.forces-libanaises.com/lfgallery/thumbnails.php... (photo 11: cour de l'eglise)

http://www.ohchr.org/english/bodies/hrcouncil/docs/specia... (église)

http://www.ohchr.org/english/bodies/hrcouncil/docs/specia... (intérieur église)

http://www.ohchr.org/english/bodies/hrcouncil/docs/specia... (maison villageoise)

23:06 Écrit par Youssef RIZK dans Conflit de l'été 2006 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Images d'après guerre (celle de l'été 2006)

Pour voir les images cliquer sur le lien (il s'agit des trois dernières photos)

http://avsi-usa.org/Photographic%20Report.doc

 

15:47 Écrit par Youssef RIZK dans Conflit de l'été 2006 | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Les évaluations pour reconstruire Kawzah

Kawzah a eu de la "chance" dans son malheur. En effet, contrairement à d'autres le village n'est pas rasé de la carte. Cependant, toutes les maisons ont été touchées à divers degrés par les combats. En effet, le village a été occupé plusieurs jours et les combats y ont fait rage. A leur retour, les habitants ont découvert les dégats. Notre maison familiale, par exemple, a échappé de peu à un obus. Elle est debout mais fissurée. Mes parents y vivent et y sont soumis aux infiltrations d'eau et de vent (toutes les portes et fenêtres sont hors d'usage). La maison de mon frère (père de trois fillettes) a été touchée également. Des estimations diverses évalue le coup de la reconstruction du village à 300.000 dollars (reconstruction des maisons, relance de la culture, replacement des animaux perdus etc etc). La solidarité familiale permet de parer au plus urgent (réparation de fortune avant l'hiver). Le combat principal sera de reconstruire à long terme et de permettre aux gens de pouvoir se reconstruirer un avenir à Kawzah.

15:16 Écrit par Youssef RIZK dans reconstruction | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les indemnités

Les aides humanitaires gouvernementales tardent à arriver à Kawzah, comme dans tout le reste du sud Liban. Les principales aides reçues par les "Sudistes" sont soit des aides étrangères (associations - Offre Joie par ex. et pays donateurs Quatar par ex.) soit les aides du Hezbollah. Selon ma famille, quelques indemnités en natures auraient été données en réparations des animaux perdus. Ainsi un de mes frères à reçu un âne et un mulet en compensation de son âne et cheval tués durant le conflit. Actuellement les villageois s'occupent de récolter les olives, une des sources de leur revenu. Malgré le danger des sous munitions, ils font la récolte. "On regarde bien avant de marcher" disent-ils.

 

Article de journal récent http://www.cyberpresse.ca/article/20061120/CPACTUALITES/6...

13:54 Écrit par Youssef RIZK dans reconstruction | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Une française qui aide Kawzah

Voici le Blog d'une française vivant au Liban. A travers ses divers posts, elle raconte son amour pour mon pays et l'aide qu'elle lui apporte concrètement.

http://www.marieloubnan.fr

 

Beau commentaire et belles photos

12:55 Écrit par Youssef RIZK dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Témoignage du conflit 2006 à Kawzah

La Libre Belgique a publié un article relatant en partie les événements qui se sont produits à Kawzah lors du conflit de l'été 2006.

Lien vers l'article http://www.lalibre.be/article.phtml?id=10&subid=83&am...

 

Pour information: parmis les personnes citées dans cet article Diala Rizk est l'épouse de mon frère Georges et Farid Felfol est mon cousin. Une erreur est cependant à relever, Diala a trois enfants et non deux comme mentionné dans l'article.

11:40 Écrit par Youssef RIZK dans Conflit de l'été 2006 | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

L'armée belge nous aide

Grâce à l'armée belge, nous avons pu envoyer quelques vêtements. Parti le 13 novembre avec l'avion qui a conduit le Minsitre de la Défense au Liban, les vêtements sont arrivés à bon port à ma famille à Kawzah quelques jours plus tard. Nous avons également appris que cet avion transportait également des colis pour des associations libanaises. Merci à l'armée de nous permettre d'aider les notres en ces moments durs.

11:08 Écrit par Youssef RIZK dans reconstruction | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Offre joie, une association qui travaille

Offre joie est active dans la reconstruction de Kawzah. Elle a aidé à réparer certaines maisons et l'Eglise du village. Association multiconfessionnelle, elle est composée de jeunes qui aident concrètement les villageois.

Adresse net Offre joie: http://www.offrejoie.com/.

Articles relatant le travail d'Offre joie à Kawzah

- En anglais http://www.middle-east-online.com/english/features/?id=17...

                   http://www.future.com.lb/Default.aspx?page=news&news_...

- En Français http://www.marieloubnan.fr/index.php?2006/10/19/22-qaouzah

Selon les dires de ma famille, les jeunes de cette association se relayent au village et tente au mieux de répondre aux besoins divers des habitants.

11:04 Écrit par Youssef RIZK dans reconstruction | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/11/2006

Eté 2006 à Kawzah

Mon village d'origine, Kawzah, est situé à deux km de la frontière israëlienne. Il a été, malgré lui et ses habitants, plongé au coeur de la tourmante de l'été 2006. Dès le début de ce conflit, il a été coupé du monde. Isolé et sans ravitaillement de l'extérieur, les femmes, enfants, vieillards et hommes, n'avaient d'autres choix que se cacher dans les garages ou maisons en retrait. Il n'existe pas d'abri dans ce village. Les personnes atteintes de maladies chroniques furent vite à cours de médicaments. Ainsi, ma mère, cardiaque, resta 15 jours sans médicament. Divers appels à l'aide furent lancés. Vous pouvez encore en trouver trace sur le net. Personnes ne vint les aider. Aucune ONG ne se déplaça. Les habitants surpris par le conflit et n'ayant pas fait de réserve durent se contenter de manger des "graines" c'est à dire des lentilles, poids chiche etc. Après 17 jours de combats, à bout, certains décidèrent de quitter le village par leur propres moyens. Il formèrent ainsi un convoi, chaque voiture surmontée d'un drapeau blanc. Sans aide de qui que se soit, ils quittèrent leur village. Parmi eux, ma mère, mes frères, mes nièces. Il réussirent à rejoindre les régions qui n'étaient pas soumises aux combats. Certains voulurent rester dont mon père. Mais, il quitta également le village quelques jours plus tard avec d'autres, profitant de la trève de 24 Heures. Les derniers à vouloir rester, 17 personnes, connurent alors les combats maisons par maison entre le Hezbollah et l'armée israélienne. Heureusement, aucun villageois n'est mort. Cependant, nos maisons sont endomagées. Une partie de nos animaux sont morts. A plus de 80 ans, mes parents, et beaucoup d'autres, perdent le travail de toute une vie. Nos souvenirs d'enfance sont à jamais perdus. Une partie de ma proche famille est retournée vivre au village, malgré les dangers et l'inconfort. Ce blog a pour vocation de rendre compte objectivement des efforts de reconstruction de ce village et du sud Liban afin que la population ne tombe pas dans l'oubli. Les sources seront les témoignages de ma famille ainsi que ceux trouvés sur le net et les articles de journaux

15:32 Écrit par Youssef RIZK dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |